Fast-Food

Test : Warhammer 40k Dawn of War III

« Pour les amateurs de sang et de boudins »

Warhammer 40K Dawn of War III


Plateformes : PC
Studio : Relic Entertainment et Sega
Genre : Strategie en temps reel
Mode de jeu : Solo & Multi
Date de sortie : 27 avril 2017

Trailer officiel

« On est des SPACE MARINES !!« 

warhammer-40000-dawn-of-war-ii-1920x1200_1

De grosses armures, de gros flingues, de grosses tronçonneuses et un TOUT petit cerveau…

Ahah, oui je suis méchant, mais vous aimez ça !

Alors, aujourd’hui on va parler de  »Warhammer 40K Dawn of War III » qui, comme son nom l’indique, est le troisième opus de la série des Dawn of War : des jeux de stratégie en temps réel qui ont marqué les mémoires des amateurs du genre pour être très bien fait et comportant des campagnes vraiment longues et bien scénarisées.

Mais je vous l’avoue, pour moi, Warhammer c’est ça :

Petit, je jouais avec les  »Orcs et Gobelins » et prenais un malin plaisir à peindre ces petites figurines. Bon, je vous l’avoue, j’étais loin d’être un Picasso, mais je me débrouillais quand même pas trop mal !

Enfin bref, nous ne sommes pas là pour parler de ma tendre enfance, mais pour parler JEUX VIDEO ! Mais je trouvais cela important de montrer à tous d’où le jeu est originaire. Tout le monde n’y a pas forcément joué et il y a peut-être quelques profanes parmi vous (mouahahah, bande de profanes).

Alors, Warhammer 40.000, c’est en fait la version  »futuriste » des Warhammer. Et donc, pour les premiers amateurs (comme moi), je préfère la version Fantaisy, mais c’est un goût et, ça ne m’empêchera en aucun car d’être impartial, bien évidemment !

Et le jeu bon sang ?

Et bien le jeu ne nous apporte pas de réelles nouveautés au regard de ce qui existait déjà dans le deuxième opus, mais cela n’enlève pas le fait que ça soit un bon jeu ; je m’explique :

Avant tout, le grand intérêt de ce jeu est la campagne principale qui est vraiment une tuerie (c’est le cas de le dire), mais le problème c’est qu’il y a seulement ça qui vaut le détour… (non mes amis, ne soyez pas déçus et regardez vers la lumière de votre écran de veille). Au final, je pense que je peux dire, en toute sincérité, que c’est un jeu qui est fait pour les amateurs de la licence et pour les passionnés de campagne de stratégie en temps réelle. Pour ceux qui (un peu comme moi au final) aiment passer du temps sur de la gestion (dans le genre d’un Civilization) ou avec la construction de sa petite ville bien organisée (dans le genre d’un Age Of Empire), je pense que vous allez vite vous ennuyer.

Effectivement, le mode  »escarmouche » est un peu plat. Le nombre de construction de bâtiment est pauvre, le nombre d’unités aussi et vous serez vite dépassés par les événements ou alors ennuyés par un manque d’action.

C’est pourquoi, je vous le dis, ce jeu n’a d’intéressant que sa campagne. Mais attention, ce n’est pas négatif hein ! Beaucoup de jeux ont un très bon scénario et un mauvais multijoueur dira-t-on (Uncharted *tousse*) ou l’invers (Call of Duty *retousse*).

« Peau-Verte avoir plus gros robot« 

warhammer_40000_dawn_of_war_e3_2016_gameplay_reveal

Et oui, rassurez-vous, même si le mode multijoueur et solo contre l’I.A n’est guère intéressant, le mode campagne vous fera vivre des moments épiques aux côtés des  »Space Marines ». Parce qu’évidemment, être un  »Space Marine » c’est plus badass qu’être une  »Peau Verte » qui pue et qui se bat à la machette !!

Mais méfiez-vous, sous une  »Peau Verte » endormi se cache sûrement un enragé qui vous donnera du fil à retord ! Et les ennemis ne sont pas tendres si vous mettez le jeu dans une difficulté élevée (attention aux gros robots)

Niveau GamePlay, rien de bien nouveau sous le soleil, si ce n’est la possibilité de former des escouades pour faire de bonnes stratégies de combat, mais globalement, il reste assez facile à prendre un main. Néanmoins, en mode multi ou contre l’I.A, je trouve l’interface un peu brouillonne et on se perd vite alors qu’il n’y a pourtant pas vraiment beaucoup de bâtiments à construire et d’unités à avoir (ce qui est aussi dommage)

Enfin, le jeu reste beau graphiquement, la campagne sympathique, le scénario est cool et vous fera passer un bon moment, même si je pense qu’il plaira plus aux vrais fans de la licence qu’à vous autres profanes (j’aime ce mot).

L’avis du Q.G :

Honnêtement, si vous avez un jeu dans lequel investir et que vous aimez la stratégie pure et dure avec de la gestion, le Q.G ne vous le conseille pas. Pour 59€99 sur Steam, il vous faudra vraiment être un(e) fan pour vouloir y jouer. A ce niveau-là, et surtout si vous n’avez pas fait les précédent opus (que je vous conseille d’essayer vu leur prix : 9€), autant investir dans un Civilization VI !

Warhammer-40K-Dawn-of-War-3-155163

NOTE DU Q.G : 13/20

Points positifs Points négatifs
53327 Un univers vraiment sympa graphiquement et qui respecte bien les règles des figurines

53327 Une campagne sympa et longue qui vous fera passer de bons moments

53327 Des héros vraiment badass

bfa_minus-circle_simple-red_512x512 Un manque de races jouables

bfa_minus-circle_simple-red_512x512 Assez répétitif quand on sort du mode campagne

bfa_minus-circle_simple-red_512x512 Parfois un peu brouillon et trop peu de gestion à faire

About Quinnzel (44 Articles)
"Passionné de jeux vidéos, j'entreprends l'aventure de vous faire partager ma passion au travers de l'actualité qui englobe toutes les plateformes"

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :