Chrono-Actu : Le système de classe ne sera pas dans Call of Duty WWII

Juste avant l’E3 et la présentation officielle de « Call of Duty WW2 », Sledgehammer a organisé une session de question/réponse avec les joueurs.

Une des questions portait sur la création de classe, chose habituelle dans les « Call of Duty » et Michael Condrey, co fondateur de Sledgehammer, a répondu je cite :
 » Nous sommes à quelques jours seulement de l’E3 2017, et l’équipe de Sledgehammer Games est impatiente d’en dire davantage au sujet du multijoueur. Nous avons particulièrement envie d’en révéler plus sur les Divisions.
Elles redéfinissent fondamentalement la façon dont les joueurs s’investissent dans leur carrière multijoueur.
Au lieu du système de création de classe, les joueurs choisissent parmi 5 divisions iconiques de la Seconde Guerre mondiale, chacune ayant un entraînement au combat et des compétences d’armes spécifiques. Nous pensons que cela va intriguer les vétérans de la série Call of Duty, et nous avons hâte que les fans voient cela par eux-mêmes. »

Exit donc le système de classe au profit des divisions dans les modes multi-joueurs.
Avec la nouvelle barre de vie et la fin du sprint illimité, ce nouvel épisode de la saga promet d’être intéressant au plus haut point.

Publicités

Chrono-Actu : un mode zombie proche de Dead Space

C’est le magazine EDGE qui ce mois ci nous livre plus d’informations sur le jeu « Call of Duty WWII » et plus précisément sur le futur mode zombie.

Glen Schofield, qui est le co-fondateur de Sledgehammer Games a indiqué, je cite :  » le mode Nazi Zombies possède une histoire basée sur des évènements qui se sont réellement déroulés avec des éléments authentiques ».
Il parle ici bien sur d’une déclaration qu’il avait faite quelques mois plutôt dans laquelle il avait résumé l’histoire du mode comme les tentatives désespérées du Troisième Reich pour créer une nouvelle armée à la fin de la Seconde Guerre Mondiale.

Michael Condrey, co-fondateur du studio, a quant à lui indiqué que le mode « portera la marque Dead Space ».

Les quelques éléments supplémentaires à notre disposition pour le mode Nazi Zombies proviennent des information données par Activision avec la machine a coder enigma sur leur site.
On y retrouvait un dessin de Frédéric Barberousse rappelant l’Opération Barbarossa et le Portrait de jeune homme de Raphaël, un tableau perdu en Pologne en 1945 ce qui nous laisse penser que le mode se déroulera sur le front de l’Est.

Enfin, Bret Robbins qui est directeur créatif à Sledgehammer Games, a annoncé la présence de personnages féminins dans le mode Nazi Zombies sans nous en dire plus malheureusement.

« Call of Duty WWII » sortira le 3 novembre.

Chrono-Actu : L’opération cobra, le nouveau contexte développé pour Call of Duty WWII

Sledghehammer a dévoilé une nouvelle partie de son projet pour « Call of Duty WWII » en annonçant que le jeu aura aussi comme sujet l’opération cobra qui était une opération importante pour la libération de la France lors de la seconde guerre mondiale.

Cette opération a vu le jour suite au débarquement des force alliées en Normandie le 4 juin 1944.
Les alliés avaient du mal à percer le front allemand pour avancer vers Paris et à libérer la Bretagne.
C’est ainsi que l’opération cobra a vu le jour et avait pour but de lancer un important bombardement aérien afin d’ouvrir le front allemand et de pouvoir donc faire avancer les troupes alliées.
Et c’est le 25 juillet 1944 au matin, que l’opération pris sa plus grosse tournure avec un important bombardement en tapis de bombes avec 60 000 bombes lachées depuis les airs et ayant fait disparaitre la commune de La Chapelle-Enjuger.

« Call of Duty WWII » verra donc cet épisode historique figurer dans le jeu tout comme la Bataille des Ardennes et la bataille pour la libération de Paris.

Chrono-Actu : Call of Duty WWII se dévoile encore

Sledgehammer a tenu dans la semaine un livestream durant lequel les futurs joueurs de « Call of Duty : WWII » pouvaient poser toutes les questions qu’ils souhaitaient aux développeurs du jeu.
La principale information qu’il en est ressortie et que la carrière solo sera concentrée sur les alliés uniquement et que donc les personnages de l’Axe (Allemagne et ses alliés) ne seraient jouables qu’en multi-joueur.

De plus, on a également appris qu’une partie de l’histoire solo se déroulera pendant la célèbre bataille des Ardennes.

Enfin, Michael Condrey, qui est le co-fondateur de Sledgehammer, a indiqué sur twitter qu’il n’y aura pas de sprint illimité dans ce jeu et qu’un nouveau système de santé allait être mis en place.

Ce Call of Duty semble devenir de plus en plus intéressant à chaque nouvelle information sur son compte vous ne trouvez pas?

 

Chrono-Actu : Nouveau Livestream pour Call of Duty WWII

Sledgehammer Games a annoncé aujourd’hui sur sa page Facebook qu’un nouveau Livestream allait être organisé à propos de « Call of Duty WWII ».

Ce live aura pour but de répondre aux questions que se pose les futurs joueurs (vous pouvez poser vos questions sur la page Facebook de Sledgehammer) et se déroulera dans la nuit de mardi à mercredi.
Le début de la diffusion se fera à minuit mercredi.

De plus, de nouvelles images seront également présentées lors de ce live.

« Call of Duty WWII » sera disponible le 3 novembre.

Chrono-Actu : Call of Duty WWII se dévoile un peu plus sur son site grâce à une machine ENIGMA

Quelques jours après avoir dévoilé son trailer, Activision nous dévoile un nouvel ARG sur le site internet de Call of Duty qui se tient sous la forme d’une machine à code ENIGMA, machine utilisée par l’Allemagne nazi et ses alliés durant le seconde guerre mondiale pour coder leurs transmissions et leurs plans.

call of 2

L’ENIGMA a cinq voyants lumineux circulaires correspondant à un code à cinq blocs et trois voyants rectangulaires correspondant à un seconde code à trois blocs.
On retrouve en bas de cette machine une suite de chiffres et de lettres à savoir No. 51.0344n2.3768e.
Ces chiffres sont en réalité des coordonnées (51.0344 N et 2.3768 E) qui se trouve être les coordonnées de la place Jean Bart à Dunkerque (première ville libérée par le débarquement).

Afin de débloquer les cinq blocs du premier code, il fallait les découvrir grâce à différentes affiches publicitaires du jeu à travers le monde (il y en a une à la gare Saint Lazarre à Paris sur laquelle le code est QKEQW et se trouve sur le casque du soldat par exemple) mais les quatre autres codes ont pu être trouvés grâce à un forcage de la machine (un exploit quand on note qu’il y a 12 millions de combinaisons différentes possibles).

Le code complet est donc : GNULV YGXSH CEODL IBHQB QKEQW
Une fois ce code rentré, la machine l’analyse et nous donne les informations suivantes : CROWLEY ROUSSEAU RED ZUSSMAN.
Il s’agit des noms de chacun des quatre personnages qui seront présent dans le mode campagne.
Mais une fois ce code rentré, vous avez aussi accès à une nouvelle page contenant quatre dossiers (les dossiers des quatre personnages) et une possibilité d’avoir une carte d’agent pour le prochain Call of Duty en vous connectant au site.

call of 3.png

Mais ce n’est pas ce code qui a été trouvé en premier, mais celui se trouvant à l’intérieur du casque du zombie (pour l’annonce du mode zombie) en modifiant l’image.
Le code en question est IUFDJ BHLOP JMUBA et ce code une fois décrypté  nous donne A NEW HORROR RISES.
Et comme pour l’autre code, une nouvelle page s’ouvrira, contenant un dossier pour le mode Zombies contenant deux illustrations.

La première illustration est une représentation de Frédéric Barberousse qui était empereur du Saint-Empire romain germanique de 1155 à 1190 et elle fait référence à l’Opération Barbarossa (opération portait sur l’invasion de l’Union Soviétique par l’Allemagne en 1941).
Cependant, une légende sur cet empereur nous dit qu’il ne serait pas mort noyé pendant la troisième croisade mais qu’il serait simplement endormi et qu’un jour il se réveillera pour rétablir la grandeur de l’Allemagne.

La seconde illustration représente le « Portrait de jeune homme », un tableau peint par Raphaël entre 1513 et 1514 et dérobé par les Nazis pendant l’invasion de la Pologne et à présent perdu depuis 1945.

On peut donc supposer que le mode zombie se portera sur le front de l’Est (Russie, Pologne).

Chrono-Actu : Call of Duty WWII

Mon impression après avoir vu ce trailer? j’en ai encore mal aux joues des claques qu’il m’a mises.

Ça y est, Activision nous montre enfin de quoi son prochain « Call of Duty » sera fait.
Comme je vous l’avais annoncé dans un précédent article, c’est un retour au source des jeux de la saga et quel retour!

Une qualité époustouflante, une ambiance du tonnerre, un discours de Churchill en intro, j’en ai les yeux qui brillent et je trépigne déjà d’impatience de l’avoir.

Sledgehammer a réalisé un travail titanesque pour ce jeu et les 3 ans de recherches historiques effectuées par le studio semblent justifiées aux vues de ce trailer.

Le jeu sortira le 3 novembre 2017 et une possibilité de jouer à la bêta sera offerte à tout ceux qui pré-commenderont le jeu.

La campagne solo nous offrira différents poins de vue en fonction du personnage que l’on sera amené à jouer (britannique, américains, français, …) et nous commencerons le jeu par la bataille la plus dantesque de cette guerre, le débarquement du 6 juin 1944 (tient les image d’un film me viennent en tête d’un coup, en espérant un début aussi époustouflant que la scène d’introduction du film « Il faut sauver le soldat Ryan » que je vous conseille si vous ne l’avez pas vu).

Activision nous confirme qu’un mode zombie sera bien présent (comme à chaque Call of Duty, mais c’est toujours intéressant et amusant d’y jouer en co-op).
Et bien sur les modes co-op et multi seront aussi de la partie.

Alors je n’ai qu’une chose à dire: « Soldats! Garde à vous! ».

(PS : Et je vous offre en bonus les premières images issues du jeu).