Chrono-Actu : Bethesda va sortir un patch pour corriger certains défauts liés à Prey

Bethesda et Arkane Studio vont donc mettre à disposition une nouvelle mise a jour pour leur jeu « Prey » qui souffrait d’un problème de corruption de sauvegarde.

Ce bug touchait certains joueurs PC qui voyaient leurs sauvegardes être altérées.
Avec cette mise à jour, non seulement les joueurs ne souffriront plus de ce problème mais leurs sauvegardes seront également restaurées.

Cette mise à jour vient corriger également quelques bugs qui avaient été descellés comme la création de ressources infinies par exemple.

Publicités

Test : Prey

Prey


Plateformes : PlayStation 4, Xbox One et PC
Studio : Bethesda / Arkane Studio
Genre : FPS RPG Horreur
Mode de jeu : Solo
Date de sortie : 5 mai 2017

Trailer officiel

« Et si votre vie n’était qu’une illusion ?« 

PreyHeader.png

Tout ce que vous lisez actuellement est faux…

Cet ordinateur n’existe pas. Votre vie n’est qu’une vaste blague et toutes vos pensées et actions sont contrôlées par des scientifiques avides de savoir si vous préférez jeter les gros sous un train pour sauver 5 personnes !!!

Voilà, vous savez maintenant la vérité ! Mais s’il-vous-plaît, acceptez le sagement et restez calme (mouahah).

Bonjour à tous les petits soldats du Q.G (oui j’aime bien, ça sonne bien), j’espère que vous allez bien et que vous êtes prêt à accepter, durant ce test, la dur réalité que va vous offrir la vie ?

Donc, je vous préviens d’avance, il risque d’y avoir un peu de SPOIL parce qu’il va être dur de parler de ce jeu sans mettre en avant certains points de l’intrigue du début de jeu (vous êtes prévenus, donc si quelqu’un se plaint, tant pis pour lui/elle).

Déjà, grande nouvelle (que j’ai vraiment apprécié), il est possible de jouer un homme ou une femme ! Information que mon collègue ArganThor n’avait pas en sa possession lors de la rédaction de son article. Et donc, laissez ce choix au personnage est plutôt bien, car cela offre déjà une petite dose de personnalisation dès le début et permet une meilleure immersion.

Bref ! Après avoir choisi votre sexe, il va vous falloir vous familiariser un peu avec le jeu, dans votre chambre, au 90ème étage (attention aux vertiges). Rien de très compliqué, commandes basiques et explications des boutons d’une manière très simple, fluide et intuitive. Comme dans la plupart des jeux de Bethesda, la fluidité est au rendez-vous. Du coup, suite à une inspection minutieuse de la chambre et de tout ce que vous pouvez y faire, vous serez amené à vous rendre

Mais (oui, parce qu’il y a toujours un mais, sinon ça ne serait pas funny fun fun) vous allez vite déchanter.

« Ce n’est qu’une petite…GROSSE araignée« 

917-prey-screenshot-1486653894

Première chose à aborder, les graphismes.

Bethesda mise toujours plus sur le contenu, le scenario, ainsi que sur la diversité de l’environnement, plutôt que sur les graphismes. Et c’est là qu’est sa force. Effectivement, au sein du jeu Prey, vous pourrez toucher à presque tout. Envie de boire dans les toilettes, de jeter du papier toilette sur les ennemis, de transporter des peaux de bananes et autres, vous en aurez tout le loisir. Les décors sont pratiquement tous utilisables. D’autant plus que le jeu vous réserve pleins de surprises que je ne vous dévoilerai pas non plus trop pour ne pas que cela perde de sa saveur si vous veniez à y jouer.

Bref, même si aujourd’hui les moteurs graphiques peuvent pousser les plus puissantes machines dans leur retranchement, Arkane Studio (oui il ne faut pas les oublier, malgré la présence du géant Bethesda est là aussi) a préfère nous offrir un jeu de qualité. Et c’est tout à son honneur !

Le Gameplay est vraiment simple à prendre en main et la difficulté est au rendez-vous. J’ai commencé le jeu en difficulté extrême et j’ai vite modifie lors de la rencontre des ‘’fantômes’’ (non pas ceux habillés d’un drap blanc). Au début, j’étais plutôt confiant sur ma capacité a gérer toutes les situations et ça ne fut malheureusement pas le cas… Et c’est plutôt agréable, car j’ai dans mes souvenirs des jeux Bethesda quand même relativement simple (Skyrim, Dishonored, pour ne prendre qu’eux). Mais là, c’est le contraire, il faudra vous armer de patience (et de glue) afin de venir à bout des monstres les plus gros.

Un petit point négatif (quand même). L’endroit semble grand, mais au final, pas tant que ça. Et parfois, même si tous les objets sont utilisables, il y a une petite redondance et un petit semblant de vide. Honnêtement c’est le seul point que j’ai à lui reprocher. Et un autre petit aussi, les ennemis. C’est vrai, ils sont peu originaux. On se lasse vite de les avoir vu et on ne s’étonne presque même plus de les voir débarquer de nul part (dommage).

L’avis du Q.G :

Au final, je n’ai pas grand chose à dire de mal sur le jeu. Je ne l’ai pas encore fini, mais j’ai assez avancé pour m’en faire une idée globale. C’est un jeu que le Q.G vous conseille vivement si vous aimez les FPS mi-horreur mi-RPG et que vous aimez vagabonder dans un univers futuriste et où l’humour est présent (grand point positif d’ailleurs).  Alors foncez et n’hésitez pas une seconde, Bethesda n’a plus à faire ses preuves en matière de jeux de qualité de toute façon.

NOTE DU Q.G : 17/20

Points positifs Points négatifs
53327  Un univers où tous les objets (ou presque sont utilisables)

53327 Un scénario accrocheur et qui vous donnera envie de savoir la suite

53327 De l’humour, ce qui contraste bien avec le côté  »horreur »

53327 Un GamePlay fluide et aagréable

bfa_minus-circle_simple-red_512x512 Un monde assez vide malgré tout le contenu

bfa_minus-circle_simple-red_512x512 Des ennemis peu originaux

Chrono-Actu : Prey deja speedrunné 2 fois

Alors que le jeu est à peine sorti et que les joueurs prennent leur temps pour explorer la moindre parcelle de Talos, un joueur a terminé le jeu en moins d’une heure.

Ce joueur, DraQu, a en effet terminé le jeu en 44 minutes et 6 seconde ce qui en soit est déjà impressionnant.
Mais non content de son record, il a décidé de casser lui même ce qu’il avait établit et à diviser ce temps par deux en terminant à nouveau le jeu dans le temps assez fou de 19 minutes et 34 secondes.

Alors félicitation à toi, espèce de fou furieux 🙂

Prochaine sortie : Prey

Plateformes : PC, PS4, Xbox One
Studio : Arkane Studios / Bethesda Softworks
Genre : FPS 
Mode de jeu : Solo
Date de sortie : 5 mai 2017

Trailer Officiel

« Ne soyez plus une proie, devenez…… un mug ! »

Bienvenue sur le tout nouveau et flambant neuf Q.G 2.0 ! Aujourd’hui nous allons faire un petit tour dans l’espace pour découvrir le dernier jeu en date du géant Besthesda et issu de l’imaginaire des studios Arkane : Prey.

Pour la petite histoire, à l’origine ce jeu devait être une suite du premier épisode du même nom sorti en 2006 qui était alors développé par Human Head sur Playstation 3, Xbox 360 et PC mais finalement le jeu a été annulé suite à un transfert des droits de la licence chez Bethesda Softworks. En effet, Bethesda avait dans l’idée de créer un reboot de la série pour lui donner un petit coup de neuf avec la sortie des nouvelles consoles plus puissantes et offrant plus de possibilités. L’annonce officiel du reboot a été donnée lors de l’E3 2016 et depuis peu d’informations avaient fuitées concernant l’histoire ou le gameplay du jeu. Toutefois, comme l’a déjà annoncé Apex dans sa chrono-review des vidéos de gameplay sont désormais disponibles ainsi qu’une démo prévu pour le 27 avril.

Prey 3Concernant l’histoire, vous suivez les péripéties de Morgan Yu un terrien qui se retrouve piégé dans Talos, une station spatiale infestée d’aliens hostiles souhaitant en faire leur casse-croûte. Jusque là rien de surprenant, le scénario ressemble à un film Alien ou même à un jeu Dead Space.

Si Prey est un FPS, il comporte une originalité clairement mise en avant dans les vidéos de gameplay : le pouvoir de se transformer en objet ! Qui n’a jamais rêvé de devenir un mug, une lampe torche ou encore en rouleau de P.Q ? Et bien maintenant c’est possible ! Sans savoir pourquoi (du moins pour le moment pour nous), notre héros possède de mystérieux pouvoirs qui lui seront bien utiles pour survivre dans la station spatiale de Talos.

Le jeu a vraiment l’air sympa, le gameplay intéressant et les décors plutôt recherchés. Si vous êtes fans de SF, si vous aimez les FPS, si vous n’êtes pas claustrophobes, si dézinguer du E.T (téléphone maison)à tout va est votre dada je pense que Prey est (fey) pour vous !

C’est tout pour aujourd’hui, je vous souhaite un bon dimanche et on se retrouve très vite pour plus d’infos sur les jeux vidéo ! 😉

Chrono-Actu : Les specs qui seront requises pour jouer à Prey sur PC

Bethesda vient de dévoiler les configurations minimum et recommandées qu’il faudra au joueurs qui souhaiteront jouer à « Prey » sur leur PC.

Les specs sont donc les suivantes:

  • Configuration minimum:
    • CPU : Intel i5-2400, AMD FX-8320
    • GPU : GTX 660 2 Go, AMD Radeon 7850 2 Go
    • Mémoire : 8 Go
  • Configuration recommandée:
    • CPU : Intel i7-2600K, AMD FX-8350
    • GPU : GTX 970 4 Go, AMD R9 290 4 Go
    • Mémoire : 16 Go

On peut donc voir que le jeu ne demandera donc pas au PC un trop gros effort, notamment à ceux et celles possédant une machine ayant déjà quelques années de bon et loyaux services.

Bethesda a également précisé la liste des caractéristiques qui pourront être modifiées, car ils demanderont plus ou moins d’efforts à votre carte graphique, à savoir: les détails des objets, la qualité des textures et des ombres, le filtrage anisotrope, l’anti-aliasing, le champs de vision horizontal et l’espace occupé à l’écran par les réflexions ainsi que l’occlusion ambiante.
Pour ces caractéristiques là, cela dépendra de votre PC et de votre façon de jouer.

Je vous rappelle également que le jeu sera disponible à partir du 5 mai prochain.