Chrono-Actu : Lost Sphear nous parle un peu de lui

Nous vous avons récemment montré le trailer d’annonce du jeu « Lost Sphear ». Voici maintenant, quelques images et infos que Square Enix a décidé partager à propos du prochain RPG qui sortira en 2018 sur Switch, PS4 et PC.Ce jeu inspiré des classiques 16-BIT RPG (style Chrono Trigger).
L’intrigue reposera sur le fait que le monde de « Lost Sphear » est basé sur les souvenirs et que quand ceux-ci disparaissent, des parties du monde aussi. Il faudra donc empêcher que cela se produise. Tout ceci sera dévoilé plus en details lors de l’E3 !!

Publicités

Prochaine sortie : The Surge

Plateformes : PlayStation 4, Xbox One et PC
Studio : Deck13 Interactive / Focus Home Interactive 
Genre : Action RPG
Mode de jeu : Solo
Date de sortie : 16 mai 2017

Trailer officiel

Bonjour à toutes et à tous et bienvenue sur le Q.G ! Aujourd’hui place à de la science-fiction, des robots et de la baston. Je vais vous parler de The Surge, qui sortira le 16 mai prochain et qui commence à montrer son gameplay particulier et notamment la personnalisation du personnage et de son équipement.

The Surge est un action rpg annoncé comme réunissant la difficulté d’un Dark Souls dans un milieu futuriste similaire au jeu Rise of the Robots sorti en 1994 sur Amiga et connu à l’époque comme étant extrêmement difficile à prendre en main comme en témoigne le Joueur du Grenier dans sa vidéo à ce sujet. Pour la petite histoire il s’agit du second jeu issu des studios Deck13 notamment connus pour avoir produits Lord of the Fallen.

Concernant le synopsis du jeu et bien on sait que l’ambiance tend vers le thème de la science fiction / apocalypse. En effet, l’histoire se déroule dans un monde où l’humanité a épuisé les ressources mondiales, où la pauvreté règne et l’environnement se retrouve dans une situation critique. Bon a priori le scénario ne casse pas trois pattes à un canard et ressemble à un énième scénario de blockbuster hollywoodien, c’est la suite qui est plus intéressante. Dans ce monde en voie d’extinction la technologie a atteint son paroxysme et prends une part active dans la vie des humains qui en deviennent très vite dépendants vu les conditions de vie désastreuses. Ainsi robots en tout genre, mécas et exosquelettes sont monnaie courante.

Dans ce monde charmant vous incarnez un homme quelconque (j’entends déjà Quinnzel grincer des dents) se réveillant brutalement après un black out mystérieux au sein d’un monde qu’il ne reconnait pas et où d’étranges machines semblent avoir pris le pouvoir au lieu de sauver l’humanité…. Heureusement notre brave héros peut compter sur un merveilleux exosquelette pour combattre ses ennemis et il y en a des tas.

image 4

Les combats sont dynamiques avec l’apparition par moment de bullet-time (ralenti magistralement illustré dans le jeu Red Dead Redemption) pour vous permettre de démembrer vos ennemis. Notez que la maitrise de l’esquive est indispensable pour survivre dans ce jeu décrit pour le moment comme étant très nerveux et punitif. Le jeu ne vous laisse toutefois pas sans atout puisque les points faibles de vos adversaires sont visibles (ex: morceaux d’armures à briser au préalable). Pour les amateurs de déco sachez que vous aller pouvoir customiser grâce à différents modules (ex: en désossant vos ennemis cybernétiques) votre exosquelette qui va très vite devenir votre meilleur ami dans ce monde hostile. (désolé pour toi Génie mais tu ne fais pas le poids)

Voila globalement tout ce que l’on connait sur le jeu, alors si vous aimez la science fiction, si vous vous sentez prêts à casser du robot et n’avez pas peur de mourir en boucle pour comprendre comment passer un gros boss bien sadique et bien le jeu risque fort de vous plaire !

Sur ce je vous laisse je retourne tenter de coloniser des planètes sur Mass Effect Andromeda ! 😉

Prochaine sortie : Dragon Quest Heroes 2

Plateformes : PC, PlayStation 4 et 3, PlayStation Vita, Nintendo Switch
Studio : Omega Force / Square Enix
Genre : Hack and slash / Action - RPG 
Mode de jeu : Solo / Multi - Joueurs
Date de sortie :28 avril 2017

Trailer Officiel

« Vous avez dit Kamehameha ? »

Konnichiwa chers lecteurs ! Aujourd’hui on va parler d’un jeu nippon issu d’une célèbre franchise mondialement connu : Dragon Quest Heroes 2 ! Bon en réalité ce n’est pas tant Dragon Quest Heroes qui est célèbre mais les jeux originaux Dragon Quest et leurs nombreux reboot/remake. Si vous n’avez jamais eu l’occasion de toucher un Dragon Quest il est temps de vous y mettre ! Ces petits bijoux de RPG souvent boudés au profit des plus « adultes » Final Fantasy pourtant issus des mêmes studios, présentent l’avantage (selon moi) de se baser sur les dessins du grand, que dis je, de l’illustre Akira Toriyama, alias le papa de Dragon Ball Z pour les incultes ;).

Bref je m’égare là n’est pas le sujet, ce qui nous intéresse aujourd’hui c’est Dragon Quest Heroes 2. Il s’agit, comme vous l’aurez deviné, d’une suite à un premier jeu sorti en 2015 qui avait été plutôt bien accueilli par les joueurs pour son côté défouloir et fun. Amateurs de RPG au scénario captivant et complet (non je ne parle pas de Mass Effect Andromeda) passez vôtre chemin car ici il s’agit d’un bon hack and slash à la sauce Dynasty Warriors, l’icône traditionnelle en la matière. Si ce jeu ne vous parle pas, vous avez en revanche  dû entendre parler du récent Hyrule Warriors et bien c’est exactement le même style de jeu.

Grosso mode, vous êtes seul face à une armée d’ennemis en tout genre et déchainez différents combos et pouvoirs pour vous frayez un chemin dans différents décors en accomplissant différents objectifs au passage. Il n’y a donc pas vraiment d’histoire à proprement parlé, bien qu’un scénario de fond existe à savoir une grande guerre provoquée par une prophétie étrange qui menace la paix de votre continent et tant que bon héros vous devez levez une équipe de braves héros pour tenter de rétablir l’ordre….

20750023798_6d39f67abe_c

Concernant les personnages, si 2 héros sont créés spécialement pour le jeu, comme c’était déjà le cas dans le premier Dragon Quest Heroes, vous avez accès à un nombre conséquent de personnages jouables issus des différents jeux Dragon Quest avec chacun leurs capacités propres et leur manières de jeu allant du mage au gros bourrin de service en passant par l’archer.

dq10

Contrairement aux autres jeux du même style, comme ceux cités précédemment, une part plus importante est laissée à l’exploration avec la présence de zones semblables à des donjons et la présence d’un système de classes pour les personnages principaux fait son apparition pour renforcer la dimension RPG.

Si le jeu est entièrement faisable en solo, notez toutefois que du coop est possible comme le laisse penser la présence de ces deux protagonistes masculins et féminins, et des modes jeu sous forme de quêtes sont spécialement prévus pour le multi-joueurs.

En résumé, si vous êtes fan de la licence ou bien si vous chercher un jeu fun, sans prise de tête, coloré pour vous défoulez je  pense que ce Dragon Quest Heroes 2 est fait pour vous. Petite précision si vous avez joué au premier ainsi qu’à Dragon Quest Builders, vous avez la possibilité d’importer vos données et de débloquer ainsi des costumes et des armes pour vos personnages.

dq8

Voila c’est tout pour aujourd’hui je vous souhaite une bonne soirée et une bonne semaine et on se retrouve très bientôt sur le Q.G ! 🙂

Prochaine sortie : Wonderboy The Dragon’s Trap

Plateformes : PC, PS4, Xbox One, Nintendo Switch
Studio : Lizardcube - DotEmu
Genre : Plate-Forme / Action /Aventure
Mode de jeu : Solo
Date de sortie :18 avril 2017

Trailer Officiel

« 1,2, 3 Transformes toi ! »

Hello à tous ! Aujourd’hui place à un jeu pas comme les autres, j’ai nommé Wonderboy The Dragon’s Trap ! Dis comme ça, avec ce titre à l’anglaise, ça peut vous faire penser (moi le premier et à tort) à un énième jeu indépendant achetable au fin fond du magasin Steam et bien non que neni ! Il s’agit là d’un authentique remake HD du jeu d’origine Wonderboy 3 du même nom sorti en 1989 sur la Game Gear, la Sega Master System et le PC Engine ! (le coup de vieux je n’étais même pas né)

4101142226_98f2b65866

Initialement édité par Sega, développé par Westone et imaginé par Ryuichi Nishizawa le jeu vous fait découvrir un monde coloré dans lequel évolue un héros du nom de Book qui se retrouve transformé en mi-homme mi-lézard par un méchant dragon nommé Meka-Dragon. Votre quête est alors de trouver un remède pour redevenir humain mais la tâche ne sera pas aisé car le pays des Monstres est peuplé de nombreux pièges et d’ennemis plus féroces les uns que les autres. Heureusement vous pourrez compter sur les nombreuses transformations à la disposition de Book: en un éclair devenez lézard, souris, faucon ou même un majestueux lion ! (je voudrais déjà être roi !!!!)

Chacune de ces transformations possèdent des talents particuliers plus ou moins utiles en fonction du type d’ennemi rencontré ou pour franchir certains obstacles. Car oui au cas où vous ne l’aurez pas déjà devinez il s’agit d’un jeu de plateforme avec toutefois une dimension RPG puisque votre personnage possède un équipement qu’il peut améliorer au fil de l’aventure et qui influe sur vos caractéristiques en combat.

WonderBoyTheDragonsTrap-04

Ce jeu remis au goût du jour donne bien envie par sa patte artistique colorée et fun et change des classiques Mario et cie. Personnellement  n’étant pas fan des jeux de plate-forme il se pourrait que je me laisse séduire par ce jeu lors de sa sortie.

Petite particularité qui plaira aux fans les plus nostalgiques de l’époque du 8-bits: il est possible en pleine partie de passer en pressant un bouton du mode HD au mode rétro en un instant ! Un petit plus original à souligner quand on connait la tendance actuelle pour les jeux de plateformes  à refaire du rétro. (sans grand succès hélas…) Pas d’info hélas concernant le prix du jeu pour le moment, on sait toutefois qu’il devrait sortir pour le 18 avril avec un léger décalage pour la version PC.

Si vous voulez plus d’infos, notamment sur le blog des développeurs qui ont entrepris ce projet un peu fou de déterrer ce jeu n’hésitez pas à vous rentre sur le site officiel du jeu (attention pour les anglophobes il est en anglais) où des interviews et du contenu est présenté.

Voilà c’est tout pour aujourd’hui je vous dis à bientôt pour un nouvel article, bonne lecture et restez geek ! 🙂

 

WonderBoyTheDragonsTrap-B005

Site officiel du jeu

 

Test : Persona 5

Persona 5


Plateformes : PlayStation 4, PlayStation 3
Studio : Atlus
Genre : JRPG - Simulation - Enquête
Mode de jeu : Solo
Date de sortie :04 avril 2017

Trailer officiel

(Garantie sans SPOIL)

« Dans un monde de pervers, le Persona est ROI« 

       2858441-2858338-p6

        Voici un nouveau test en compagnie du Q.G et attention pas n’importe quel test, celui de Persona 5 (ouais on dirait que c’est un événement formidable).
Et bien oui, c’est un moment formidable, pour un jeu formidable (ahah).

Enfin, pour moi néanmoins. Mais, il est vrai que l’ensemble des critiques ont été unanimes : un des meilleurs JRPG !
Alors, moi, je vous le dis tout de suite, je suis extrêmement fan de ce jeu (non, pas au point de vouloir jeter mes sous-vêtements dans les airs). Mais, rassurez-vous, je saurai rester impartial quant au contenu, au Gameplay, ainsi qu’à l’histoire.

Petit détail aussi, avant de rentrer dans le vif du sujet, je ne vais rien spoiler. Premièrement, parce que les studios Atlus sont relativement sévère quant au spoil de leur jeu, mais aussi car je pense que c’est encore mieux de découvrir le jeu par soi-même. Honnêtement, il regorge d’histoire, d’aventures, de petites anecdotes bien sympas et de pleins de petites choses qui vous feront profiter au maximum de ce volet de la sage des Persona.

Enfin, tout d’abord, commençons par un petit synopsis.

L’histoire débute dans le Tokyo moderne (plus précisément prêt de Shibuya). Le protagoniste que vous allez contrôle (que je nommerai le « Joker ») peut porter le nom que vous voudrez lui donner. C’est déjà une bonne chose, assez rare dans les JRPG où la plupart du storyboard est, quand même, relativement imposé.

Le Joker est un jeune homme torturé par un passé qui n’a pas forcément joué en sa faveur. Ce dernier devra donc se faire une place dans sa nouvelle école, tenter de se faire des amis et trouver la force nécessaire pour mettre fin à un fléau d’un genre étrange qui plane sur le quartier de Shibuya…

« Petits problèmes, grandes résolutions« 

persona-5-screen-08-ps4-us-30jun16

Tout d’abord, une chose que je trouve particulièrement génial dans ce jeu c’est la multitude de phase de Gameplay qu’il propose.

Premierement : des phases de simulation, dans lesquelles il faudra réviser pour les examens, s’acheter des choses pour pouvoir vivre et passer le temps, aller en cours et répondre a des questions diverses et intéressantes. Vraiment, c’est un peu comme un Visual Novel. Je ne sais pas si vous avez eu l’occasion de jouer a certains VN, mais c’est le même principe et c’est plutôt sympa de gérer un peu la vie de son personnage.

Deuxièmement : gestion/RPG, ou il vous faudra cette fois, gérer l’inventaire de tous vos coéquipiers, chercher a gagner de l’argent en faisant des petits boulots, entretenir vos relations avec chacun des personnages de l’histoire (voir même entretenir une relation avec l’un d’eux).

Et enfin : la vraie partie Gameplay JRPG avec du combat au tour par tour, des combos de sorts (qui me font un peu penser a Pokemon avec une certaine gestion de sorts de plante, de feu, Electricité, d’eau, de glace, de ténèbres, etc…), la possibilité de se servir de tous les ennemis comme partenaire (Persona) et le choix des partenaires qui peut s’avérer décisif dans certains combats, surtout contre les boss.

1394880

La durée de vie du jeu est aussi, quant a elle, assez impressionnante. Pour tout vous dire, je n’ai même pas fini le jeu a l’heure ou j’écris ce test, j’en suis a 50h de jeu et je crois que si je devais mettre un pourcentage sur l’avancée dans l’histoire, elle doit se situer autour des 15/20%.

Il y a tellement de chose a faire, a visiter, a penser, a explorer et a trouver. De plus, le choix de la difficulté impactera réellement sur votre jeu. Pour ma part, j’ai choisi de jouer en  »MERCILESS » (sans merci, pour les plus demeurés mouahah). Et, de ce fait, je dois dire que j’avance très lentement et que les combats sont vraiment difficiles.

Mais au final, ce sont toutes ces choses qui font que le jeu est bien et passionnant. Le jeu est pleins de mystères que je n’ai pas encore pu découvrir et je vous conseille vraiment de vous y mettre le plus rapidement possible (enfin, pour les détenteurs d’une PS4 ou d’une PS3, parce que, malheureusement pour les autres, le jeu n’est disponible que sur PlayStation)

3127214-p0

Et enfin, je vais finir sur les DEUX petites choses qui m’énervent dans ce jeu :

  • le système de camera et de mouvement du personnage. La plupart du temps le personnage rentre dans les murs et fait des actions vraiment improbables, ce qui a pour cause de vous faire réessayer plusieurs fois avant de réussir a sélectionner l’objet avec lequel vous vouliez interagir.
  • et enfin les dialogues. Alors oui, les dialogues sont le propre des VN, mais la c’est avant tout un JRPG et il y a des dialogues (sans vous mentir), sans les passer, tu perds 20 minutes de ta vie…. Alors, si encore le jeu était traduit en français, je ne dirai rien, mais la, en anglais, c’est pas toujours évident de tenir le rythme pendant une aprem entière concentré sur les dialogues.

NOTE DU Q.G : 18/20

Points positifs Points négatifs
53327 Des Gameplay varies et bien rythme qui donnent envie de continuer a jouer pendant des heures

53327 Une ambiance, des dessins et une musique qui collent très bien à l’univers du jeu

53327 Une durée de vie intense

53327 Des personnages attachants et un univers vraiment magnifique

bfa_minus-circle_simple-red_512x512 Une camera folle

bfa_minus-circle_simple-red_512x512 Pas de traduction française et des dialogues parfois trop longs